Blette Blanche de Bérac

La Blette Blanche de Bérac, au goût si raffiné se montre à la fois souple et cassante douce et charnue. Elle est tellement en contradiction avec sa côte blanche et ses feuilles vertes que pour réaliser une bonne cuisson de ce légume il faut séparer son blanc de son vert. On la mange idéalement de mai à novembre, cuite dans l’eau salée à l’étuvée. On peut faire tomber ses feuilles à l’huile d’olive ou les accommoder d’une sauce à la crème comme on peut les cuisiner en gratin pour accompagner une belle viande. Avec la Blette Blanche de Bérac, on l’a bien compris, on peut multiplier les possibilités. 

 

 

 

newsletter