novembre 22, 2019

LET'S BEE, BIRD-FRIENDLY 🐝🐦

Les températures matinales sont catégoriques, l'été est définitivement derrière nous ☀️🔚 À nous les soirées cocooning, bien au chaud sous notre plaid ☕️ à mater les séries du moment. Mais avant de totalement entrer en hibernation 😴, si on repensait à la jolie petite coccinelle 🐞 qui nous a drôlement bien aidé à préserver nos pieds de tomates cet été 🍅. Ou encore à l’abeille 🐝 qui a pollinisé les fleurs de nos fraisiers 🍓et enfin au petit moineau tout mignon 🐦 qui a sauvé nos choux 🥗 d’une attaque de limaces en bande organisée 🐌 Et oui, ils effraient certains, pourtant les insectes et les oiseaux sont nos amis 👯‍♂️ Et l’hiver est dur pour eux aussi ! Alors qu’est ce qu’on attend pour offrir à tout ce joli monde un abris où passer paisiblement l’hiver ❤️. On leur doit bien ça non ? 🤷🏻‍♀️

🙌 ET DIEU CRÉA LES ABEILLES, LES INSECTES AUXILIAIRES ET LES OISEAUX, MAIS POURQUOI ? 

🐝 Commençons par les abeilles
Les abeilles sont des pollinisateurs. À elles seules, les abeilles assurent jusqu’à 80 % de la pollinisation des plantes à fleurs (source). Ahhh la pollinisation, on en entend beaucoup parler, mais au fait qu’est ce que c’est ? Et bien c’est très simple. En butinant le nectar des fleurs 🌼 nécessaire à l’alimentation de leurs larves 👶🏼, les abeilles transportent le pollen des fleurs mâles 🙋‍♂et le déposent sur les fleurs femelles 🙋‍♀ et paf ça fait des chocapics ! (enfin… ça fait surtout des légumes et des fruits 🍆🍓) En résumé, sans pollinisation pas de reproduction des plantes 💔, sans reproduction des plantes pas de fruits et légumes, et sans fruits et légumes… on risque d’avoir très faim 🤤 et de souffrir de graves carences ! Bref, vous l’aurez compris les abeilles sont nos amies 🙂

🐞 Au tour des insectes auxiliaires 
Si ces insectes pouvaient parler voici sans doute ce qu’ils nous diraient : « Petite coccinelle 🐞, cherche jardinier urbain sympa👨🏻‍🌾 offrant le gîte et le couvert🍽. Propose en échange : coup de main pour débarrasser son potager des pucerons et autres suceurs de sève 🐜» Et oui, les insectes auxiliaires (coccinelle, perce-oreille, cloporte, …) s'installent naturellement dans votre jardin si vous voulez bien les accueillir, pour devenir les prédateurs naturels des insectes ravageurs (vous savez ceux qui ne laissent aucune chance à vos feuilles de choux...) En résumé, les auxiliaires dévorent pucerons, chenilles 🐛, vers, mites, cochenilles et tout autre ennemi du potager qui aurait le malheur de croiser leur route. Bref, vous l’aurez compris les insectes auxiliaires sont aussi nos amis 🙂

🐦 Et les oiseaux dans tout ça ?
Pollinisateurs ou auxiliaires ? Et bien les oiseaux sont les deux à la fois ! Ils jouent un rôle majeur au sein de la biodiversité. En tant que granivores ils disséminent naturellement des graines pour la reforestation et pollinisent un grand nombre de plantes. Mais on les connait aussi hautement gourmands ! 😋 Ce qu’ils aiment par-dessus tout ? La protéine ! Un peu comme Timon & Pumba ils raffolent des chenilles 🐛 et des limaces 🐌 bien grasses. Une vraie bonne nouvelle pour les salades que vous vous êtes donné tant de mal à planter ! Et quand on sait que 3 moineaux sur 4 ont disparu des villes 🐦🆘, on a sacrément envie de les aider à se développer, vous ne trouvez pas ? (source)

BON CONCRÈTEMENT, COMMENT AIDER CE JOLI PETIT MONDE À S’ÉPANOUIR EN VILLE ?

🙅‍♀ STOP AUX PESTICIDES
Les pesticides sont une large cause de mortalité ☠ chez les pollinisateurs et les auxiliaires. Les pauvres chéris ingurgitent parfois plusieurs pesticides différents en se nourrissant du nectar d’une seule petite fleur 🌼, vous imaginez les conséquences sur ces petites bêtes ? Fort heureusement les pesticides ont été bannis 🚫 des espaces verts parisiens en 2012 ✅ mais il a fallu attendre le 1er janvier 2019 pour que les particuliers n’aient plus l’autorisation d’y avoir recours en France 🇫🇷. Allez, ouste ! Du balai les vieux bidons d’insecticides ! On privilégie la lutte écologique à l’aide de savon noir par exemple 🙂

🤤 ON A FAIM, ON A FAIM !
En ville, la bétonisation galopante a entrainé avec elle la disparition 🔚 d’un grand nombre de plantes mellifères et nectarifères 🌼🐝 pourtant essentielles à l’alimentation des pollinisateurs. Alors si vous ne savez pas quoi planter cette année sur votre balcon, voici quelques variétés bee-friendly : les Abélias Grandiflora ; les Gauras ; la lavande ; les aromates ; les légumes-fruits ; les fleurs comestibles.

Quant aux insectes auxiliaires 🐞 ils se régaleront dans un potager « zéro phyto » ✅ Vous pouvez aussi leur faciliter la vie en semant aux extrémités de vos bacs potagers, des plantes auxiliaires (les capucines par exemple). Elles attireront sur elles quantité de ravageurs qui feront le bonheur des coccinelles 🤗

Et pour nos amis les moineaux 🐦, rien de tel qu’une mangeoire regorgeant de délicieuses petites graines, ou d’un support à boules de graisse leur permettant de faire des réserves pour l’hiver 🌨 !

En bonus, vous pouvez laisser trainer une coupelle d’eau 💧 remplie de billes d’argile ou de cailloux qui permettront aux insectes et aux abeilles de se poser pour boire sans risquer de se noyer 🏊‍♀.

🏠 UN ABRIS POUR L’HIVER, SIOUPLÉ !
Si l’hiver est dur pour nous 🌡, il l’est tout autant pour les insectes et les oiseaux. Malheureusement, l’urbanisation croissante 🏗 a détruit un paquet d’habitats naturels dans lesquels les insectes et les oiseaux pouvaient se réfugier pour se protéger du froid et pondre leur progéniture 🐣 en toute sécurité. Alors pour favoriser la survie et la reproduction 💑 des insectes auxiliaires et des pollinisateurs bien utiles au jardin, rien de tel qu'un hôtel à insectes 🐞🏠🐝! En hiver, chaque "chambre" 🛏 de ce petit abri sera un lieu chaleureux pour accueillir nos amis les papillons 🦋, les coccinelles 🐞ou encore les abeilles 🐝 !

Pour les moineaux 🐦, optez pour de petits nichoirs en bois ou en osier ⛺🔝 à suspendre à côté d’une mangeoire ou d’un support à boules de graisse. Peu encombrants mais très sécurisants, ils seront rapidement élus « nid douillet de l’année » par les oiseaux du quartier 💯

⚠ Attention ⚠ on évite  de placer l’hôtel à insectes trop près du nichoir, cela risquerait de mal se terminer !

ALORS, READY TO BEE BIRD-FRIENDLY ?


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

newsletter