janvier 31, 2020

COMPOSTER EN VILLE, C’EST POSSIBLE !

Saviez-vous que nos Ă©pluchuresÂ đŸ„• sont composĂ©es Ă  80% d'eau ? 💧
Mettre de l'eau Ă  la poubelle 🗑 la transporter 🚛 puis l'incinĂ©rer đŸ”„...quelle drĂŽle d'idĂ©e tout de mĂȘme, vous ne trouvez pas ? Et si cette annĂ©e vous tentiez de crĂ©er votre propre compost pour nourrirÂ đŸ€€ vos plantes adorĂ©esÂ đŸŒ” ? 


TOUT D'ABORD, QU’EST-CE QUE LE COMPOST ?
Le compost  est un mĂ©lange de matiĂšres vĂ©gĂ©tales en dĂ©compositionÂ đŸŒżđŸ„•đŸƒđŸŒ¶. En forĂȘt, une plante dĂ©pĂ©ritÂ đŸ„€ meurt et retourne Ă  la terre en se dĂ©composant sur place. Le compost va apporter Ă  la terre, l’azote et le carbone nĂ©cessaires aux plantesÂ đŸŒ±Il va agir sur la structure du sol, amĂ©liorer sa rĂ©tention d’eau💧 allĂ©ger et aĂ©rer 🌀 la terre. Le sol se rĂ©gĂ©nĂšre ainsi ♻ grĂące Ă  tous les dĂ©bris vĂ©gĂ©taux devenant humus. C’est ce qui donne cette terre noire et cette odeur 👃 si particuliĂšre que l’on aime sentir dans les bois đŸŒČ. La production de compost est donc un phĂ©nomĂšne totalement naturel 🌿


5 BONNES RAISONS DE COMPOSTER QUAND ON HABITE EN VILLE

1) Le compost réduit les déchets domestiques !
Nos poubelles 🗑 sont constituĂ©es Ă  40% de dĂ©chets organiques et alimentaires putrescibles đŸ„‘đŸ… ce qui correspond Ă  environ 100kg de dĂ©chets par personne 🙋‍♀ et par an en France1đŸ‡«đŸ‡· Or, nos fruits et lĂ©gumes sont composĂ©s Ă  80% d’eau 💩. Du coup, jeter ses dĂ©chets organiques Ă  la poubelle revient en quelques sortes Ă  transporter de l’eau 🚛💧, qui sera ensuite incinĂ©rĂ©eÂ đŸ”„đŸ’§ ou enfouie ⬇💧
 bonjour l’emprunte carboneÂ đŸ˜±! Lorsqu’on se lance dans le compost, on permet Ă  tous nos dĂ©chets organiques d’ĂȘtre transformĂ©s sur place en engrais 100% naturel 💯🌿! Elle est pas belle la vie ? 🙌

1JASQUEL, Jean-Jacques. Composter en ville, le recyclage des biodéchets pour tous et partout. Rustica, 2018. p.11.

2) Le compost nous rapproche de la nature !
La nature
est si bien faite 💚 qu’elle ne produit pas de dĂ©chets ! Les fruits mĂ»rs ou les feuilles mortes qui tombent naturellement des arbres 🍂🍃se dĂ©graderont petit Ă  petit pour nourrir les sols et permettre aux plantes de pousser de plus belle l’annĂ©e suivante 🔝🌿 . Bref, composter c’est se rapprocher du cycle naturel de l'Ă©cosystĂšmeÂ đŸ‘šđŸ»â€đŸŒŸđŸ‘©đŸŒâ€đŸŒŸ. C’est aussi comprendre son fonctionnement, devenir acteur de la transition Ă©cologique ✊ et participer aux gestes Ă©co-citoyens du quotidien 👏 Bref la liste est longue 😃

3) Le compost est un engrais naturelexcellent pour vos plantations !
Le compost est un fertilisant 100% naturel 💯🌿 qui enrichit le sol d’azote et de carbone, deux nutriments nĂ©cessaires Ă  la croissance des vĂ©gĂ©taux .đŸŒ± Il permet notamment aux plantes racines d’absorber les nutriments et l’eau 💧plus efficacement. Et parce que le sol sera bien nourri, vos plantes se dĂ©velopperont mieux et seront moins maladesÂ đŸ€’. Bref, faire du compost, c’est remettre de la vie dans le sol ⭐ et stimuler l’activitĂ© microbienne 🐛.

4) Le compost peut se faire partout !
Il existe tant de façons de composter : composteur d’appartement 🏠, composteur partagĂ© đŸ€, lombricomposteur 🐛🐛🐛 composteur collectif ♻ , composteur de jardin, chacun pourra s’y retrouver selon ses envies et son mode de vie.

5) Le compost est une activité fascinante pour les enfants !
Rappelez-vous quand vous Ă©tiez enfantÂ đŸ‘«đŸ‘«! Les jours de pluie ☔ se transformaient souvent en vĂ©ritable chasse aux vers de terre🐛🐛🐛 dans la cour de rĂ©crĂ©. Contrairement aux adultes, il n’est pas rare de voir nos enfants prendre toutes sortes d’insectes et d'invertĂ©brĂ©s 🐌🐞🐜 dans leurs mains 🖐 sans grimacer. La terre, la nature 💚 la biodiversitĂ© đŸđŸ€ ils adorent ça ! Alors pourquoi ne pas initier les plus petits aux joies du compost 👍 ? C’est une activitĂ© ludique et responsabilisante qui favorise leur conscience Ă©cologique tout en s’amusant. Essayez vous verrez !

5 IDÉES REÇUES SUR LE COMPOST

đŸ€ą Le compost ça pue !
Au contraire c'est un plaisir de l'ouvrir et de respirer Ă  plein nez cette merveilleuse odeur de sous-bois qui s'en dĂ©gage ! Un composteur que l’on utilise correctement ne sent pas mauvais. Si c’est le cas, c’est qu’il n’est pas assez aĂ©rĂ© et que le substrat est trop humide. La fermentation se dĂ©roule alors en l’absence d’air, ce qui entraĂźne des mauvaises odeurs. Donc on n’oublie pas de mĂ©langer (doucement pour ne pas dĂ©ranger les vers de terre) son compost et d’y incorporer de la matiĂšre sĂšche pour absorber le trop plein d’humiditĂ©.

🐜 Le compost ça attire les moucherons !
Les moucherons
sont attirĂ©s par les matiĂšres riches en sucres et l’humiditĂ©. Pour Ă©viter la prolifĂ©ration de ces bĂȘbĂȘtes volantes, veillez Ă  bien recouvrir vos dĂ©chets alimentaires de matiĂšres brunes/sĂšches (papier, cartons, feuilles mortes...)

🙄 Le compost c’est compliqué !
Le compost est une question D’É-QUI-LIBRE : un bon dosage de matiĂšres vertes et brunes + une humiditĂ© suffisante sans ĂȘtre excessive + une aĂ©ration efficace sont les 3 clĂ©s de succĂšs d’un compostage facile et efficace. Bien sĂ»r, comme nous, vous vous planterez sans doute Ă  une ou deux reprises, mais une fois l’équilibre trouvĂ© vous ne pourrez plus vous en passer !

🐛 Les vers se font tout le temps la malle et on les retrouve morts dans toute la maison !
Les lombrics ne sont pas des explorateurs dans l'Ăąme
, d’ailleurs ils ne supportent ni la chaleur ni la lumiĂšre, pourquoi s’aventureraient-ils dans votre salon ? S’ils tentent de fuir c’est uniquement pour leur survie quand le milieu est hostile. Une fuite de lombrics est donc un signe que votre compost ne se porte pas trĂšs bien. Souvent c'est qu'il est trop acide mais ça peut ĂȘtre un problĂšme d'humiditĂ©, ou de moisissure qui se dĂ©veloppe. C'est peut ĂȘtre parce que vous avez mis un aliment qui ne leur plait pas du tout ou qui est trop volumineux pour eux. Une fois l'Ă©quilibre rĂ©tabli, je peux vous garantir que vos vers resteront bien au chaud dans leur maison !

đŸ‘šđŸ»â€đŸŒŸ Le compost c’est pour la campagne !
Oh non, non, non ! Composter peut se faire partout, Ă  la campagne comme en ville, avec ou son balcon d’ailleurs. Vous avez des plantes d'intĂ©rieur ou d'extĂ©rieur ? C’est l’occasion de leur donner un engrais 100% naturel dont elles raffoleront. Vous n’avez pas de plantes ? Donnez votre compost Ă  un ami, parsemez du compost au pied des arbres de la ville, dans la forĂȘt, dans un parc
 Composter est l’affaire de tous croyez-nous !

 


LES  3 RÈGLES D’OR DU COMPOST
👆 
RÚgle n°1 : conserver un bon équilibre
Un bon compost se compose de matiĂšres dites « vertes » riches en Azote (feuilles fraĂźches, Ă©pluchures de lĂ©gumes) et de matiĂšres dites « brunes ou sĂšches riches en Carbone » (papier kraft, copeaux de bois non traitĂ©s, carton fin, branches mortes, etc..). Pour obtenir un compost ni trop sec ni trop humide on dit qu’il est nĂ©cessaire d’intĂ©grer 1/3 de dĂ©chets organiques recouverts de 2/3 de dĂ©chets bruns. Dans les faits, la tempĂ©rature et le taux d’humiditĂ© de votre appartement peuvent faire lĂ©gĂšrement varier ce ratio, ce qui nous amĂšne Ă  la seconde rĂšgle d’or : l’humiditĂ© du compost
👆👆 RĂšgle n°2 : maintenir un bon taux d’humidité 
Le compost doit ĂȘtre humide et frais sans ĂȘtre dĂ©trempĂ©. Pour savoir si l’humiditĂ© est bonne, utilisez la mĂ©thode du poing : prenez une poignĂ©e de compost dans votre main et pressez-la. Vous devez sentir l’humiditĂ© du compost entre vos doigts mais l’eau ne doit pas dĂ©gorger de votre main. Si le compost est trop sec, brumisez-le avec parcimonie Ă  l’aide d’un brumisateur ou d’un arrosoir muni d’une pomme d’arrosage pour un effet pluie. Si Ă  l’inverse le compost est trop humide, ajoutez-y de la matiĂšre sĂšche qui absorbera en un rien de temps l’excĂ©dent d’eau. Enfin, votre composteur doit ĂȘtre dans un endroit de prĂ©fĂ©rence abritĂ©, ombragĂ© et frais. On Ă©vite de le mettre en plein soleil ou sous une pluie battante.
👆👆👆 RĂšgle n°3 : aĂ©rer et dĂ©compacter le compost
Pour que l’air circule correctement et que la dĂ©composition soit plus rapide et homogĂšne il est essentiel de mĂ©langer rĂ©guliĂšrement les matiĂšres sĂšches et humides. Pour ce faire utilisez de prĂ©fĂ©rence une fourche aux pointes arrondies et remuez doucement pour Ă©viter de blesser les vers de terre. Un compost bien dĂ©composĂ© est une matiĂšre relativement sĂšche, friable, qui ne prĂ©sente aucune odeur nausĂ©abonde. Une mauvaise odeur rĂ©vĂšle un problĂšme de fermentation. Il faut dans ce cas aĂ©rer le compost, voire ajouter des matiĂšres sĂšches.


AVEC OU SANS VERS DE TERRE ?
Avec bien sûr !!!
Évidemment si vous ĂȘtes anthelmophobeÂ đŸ˜±đŸ›(whoop whoop avouez que vous avez appris un nouveau mot lĂ  đŸ€“!) personne ne vous forcera Ă  mettre des vers dans votre composteur. Pour tous les autres, surmontez votre frayeur/dĂ©goĂ»t des asticots et rappelez-vous qu’ils sont les « ingĂ©nieurs et les intestins de notre Ă©cosystĂšme ». Sans eux pas de vie microbienne dans nos sols ! Et oui, en plein champ les vers de terre prĂ©digĂšrent les dĂ©bris vĂ©gĂ©taux dont ils se nourrissent, les entraĂźnant dans les profondeurs de la terre et remontant au passage des nutriments lessivĂ©s par la pluie. En clair, leur travail rend les sols vivants et les galeries qu’ils creusent assurent une bonne aĂ©ration et un bon drainage de la terre. Cerise sur le gĂąteau, les vers rĂ©gulent naturellement leur population en fonction de l’espace et de la quantitĂ© de nourriture disponibles. Bref, ils sont FOR-MI-DAAAABLES !


❓🐛 Quels vers utiliser dans son composteur ?
Tous les vers ne sont pas des vers composteurs. Deux espÚces sont couramment utilisées pour le compost dans notre région : l'Eisenia Fetida et l'Eisenia Andrei. Physiquement, ce sont des vers tout à fait charmants : de couleur rouge et longs de 5 à 7cm à l'ùge adulte. 
📍🐛 OĂč les trouver ?
Nous conseillons Ă  tous nos clients de dĂ©nicher leurs vers auprĂšs de l’association Plus 2 Vers. Il s’agit d’une plateforme d’entraide 100% gratuite qui vous permet de vous gĂ©olocaliser et de repĂ©rer le donateur de vers le plus proche de vous. Que demande le peuple ?!
đŸ€€đŸ› Comment les nourrir ?
Ce qu’ils adorent 💚 fruits et lĂ©gumes (Ă©pluchures ou restes) crus ou cuits ; marc et filtres Ă  café ; coquilles d’Ɠufs broyĂ©es ; farine (en petite quantitĂ©) ;pain, pĂątes, riz, biscuits (en petite quantitĂ©) ; thĂ©, tisanes, infusions (avec le sachet s’il n’est pas imprimĂ©) ; autres vĂ©gĂ©taux, fleurs, feuilles, etc

Ce qu’ils dĂ©testent ❌ viande, poisson, sauces
Ce que vous pourrez leur donner au bout d’un an de cohabitation 🔜 oignon, ail, poireau (partie blanche), agrumes sĂ©chĂ©s (acide et antibactĂ©rien)

LES DIFFÉRENTS TYPES DE COMPOSTAGE
🏠 Le compost domestique : On commence par le composteur d’appartement parce que c’est tellement + cool de crĂ©er son propre compost et de l’utiliser dans sa propre jungle urbaine ! Pour ce faire, nous avons trouvĂ© LE composteur d’intĂ©rieur PARFAIT ! LĂ©ger, compact, facile Ă  prendre en main et entiĂšrement fabriquĂ© Ă  Paris, ce composteur d'appartement se glissera ni vu ni connu dans votre cuisine ou sur le rebord de votre fenĂȘtre. Cerise sur le gĂąteau, il peut accueillir nos amis les vers de terre ! Au chaud sous vos Ă©pluchures ils creuseront de petites galeries et transformeront la matiĂšre Ă  la vitesse de l'Ă©clair. Ce sont vos plantes en manque d'engrais qui vont ĂȘtre contentes ! Retrouvez-le sur notre eshop ou en boutique


👯‍♂ Le compost partagĂ© :  associations, compost de quartier, compost d’immeuble, compost d’établissement, il existe des centaines de lieux de compostage en France qui se feront un plaisir d’accueillir vos dĂ©chets organiques. Rien qu’à Paris on compte prĂšs de 800 points de compostage. Pour en trouver un proche de chez vous rendez-vous sur le site : www.jecomposteenville.fr


🚛 Le compost collectif :  la Ville de Paris expĂ©rimente depuis 2017 la collecte des dĂ©chets alimentaires. Une opĂ©ration qui s’inscrit dans la loi sur la transition Ă©nergĂ©tique qui prĂ©voit que toutes les villes françaises proposent un systĂšme de collecte des dĂ©chets alimentaires Ă  la source d'ici 2025. Pour le moment, 3 arrondissements pilotes ont Ă©tĂ© choisis pour expĂ©rimenter ce nouveau procĂ©dĂ© de collecte : les 2e,12e et 19e arrondissements. Chaque foyer s’est vu remettre un petit seau individuel de 7 litres, dont les nombreuses aĂ©rations permettent de limiter la dĂ©gradation des dĂ©chets alimentaires. Cela permet d’éviter les jus et les mauvaises odeurs. Il est pratique Ă  manipuler grĂące Ă  sa anse et il prend peu de place. Une poubelle marron a Ă©tĂ© installĂ©e dans chaque immeuble afin de permettre aux habitants d’y dĂ©poser leurs biodĂ©chets avant que la Ville vienne les collecter 2 fois par semaine. On a hĂąte que tout Paname soit concernĂ© !

 

À VOUS DE JOUER ! đŸ’ȘđŸ’ȘđŸ’Ș
On vous embrasse 😘
AliceÂ đŸ‘©đŸŒâ€đŸŒŸ & MarionÂ đŸ‘©đŸ»â€đŸŒŸ

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

newsletter